Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 10:12

 

L'amour dure trois ans, Frédéric Beigbeder (Gallimard, collection Folio)

 

[ mOn avis ]


J'ai recommencé, j'ai lu du Beigbeder. Je sais pas ce qui m'a pris.

Beigbeder, c’est un peu comme un mec dont tu sais qu’il va te faire du mal mais que tu reviens voir quand même, parce que t'es un peu maso sur les bords. J’avais déjà lu plusieurs de ses livres qui m’avaient plus laissée perplexe qu’autre chose.  En fait, j’ai toujours l’impression que Beigbeder est dans une logique où il veut qu’on ne l’aime pas, où il se place volontairement en position de martyr pour qu’on soit forcé à réagir vivement face à ses livres. Donc ses bouquins m’énervent, et en même temps j’ai l’impression que c’est ce qu’il attend donc ça m’agace de réagir comme il le souhaiterait. Tu vois le cercle vicieux ?

Le livre est pour moi sauvé par sa fin, sorte de bilan des réflexions égocentrées de l’auteur, synthèse de tout ce qu’il avançait dans l’ouvrage. Sinon, c'est à peu près conforme à tout ce que vous avez pu lire de Beigbeder jusque là: rempli de vérités générales qu'il énonce avec assurance, avec une pseudo-intrigue qui part dans tous les sens, une espèce de snobisme distillée tout au long du livre durant lequel l'auteur donne l'impression de se regarder écrire... Encore une fois, je suis perplexe. Parce que la thématique du livre me plaisait bien et que j'avais un peu l'espoir que cet ouvrage rachèterait l'auteur à mes yeux. Finalement, je crois que Beigbeder est une lecture désespérée pour moi, je vais arrêter.

Le film est plutôt fidèle au livre… et donc m’a rendu tout aussi perplexe. Le seul point positif du film est l’ajout du personnage de la directrice littéraire, qui dit à l’auteur mis en scène tout ce que moi, lectrice, j’aurais brûlé de lui balancer. Là encore, cette autodérision mâtinée d’auto-flagellation de Beigbeder m’agace. Mais au moins c’est un peu plus drôle.

 

[ Les infOs ]

Gallimard , collection Folio
5,70 € / 194 pages

La 4ème de couverture : Au début, tout est beau, même vous. Vous n'en revenez pas d'être aussi amoureux. Pendant un an, la vie n'est qu'une succession de matins ensoleillés, même l'après-midi quand il neige. Vous écrivez des livres là-dessus. Vous vous mariez, le plus vite possible - pourquoi réfléchir quand on est heureux ? La deuxième année, les choses commencent à changer. Vous êtes devenu tendre. Vous faites l'amour de moins en moins souvent et vous croyez que ce n'est pas grave. Vous défendez le mariage devant vos copains célibataires qui ne vous reconnaissent plus. Vous-même, êtes-vous sûr de bien vous reconnaître, quand vous récitez la leçon apprise par coeur, en vous retenant de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue ? La troisième année, vous ne vous retenez plus de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue. Vous sortez de plus en plus souvent : ça vous donne une excuse pour ne plus parler. Vient bientôt le moment où vous ne pouvez plus supporter votre épouse une seconde de plus, puisque vous êtes tombé amoureux, d'une autre. La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre.


[ Vous voulez un autre avis ? ]

Vous avez fait une critique de ce livre ? Vous l'avez lu ?
Laissez un commentaire en donnant votre avis, j'en choisirait un qui sera publié dans cet article.


[ + ]

* Le film "L'amour dure trois ans", adapté par Beigbeder lui-même, avec Louise Bourgoin et Gaspard Proust dans les rôles principaux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Croqueuse2Livres - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Angie 21/10/2012 01:23


J'ai commencé par voir le film. Film qui m'avait bien plu grâce à un certain dynamisme dans les dialogues. Je m'étais donc dit que le livre serait surement encore mieux... Déception, je n'ai pas
retrouvé ces échanges entre les personnages que j'avais tant appréciés dans le livre! Je l'ai trouvé mou et répétitif. Première lecture décevante... Je ne sais pas encore si je réitérais la
chose...

Croqueuse2Livres 21/10/2012 12:34



Certains de ses ouvrages sont plus "digestes" que d'autres, qui sait peut-être que d'autres histoires te plairont plus !



Kaputt 06/09/2012 20:54


De Begbeider je suvole sa chronique dans "LIre". Et cela ne me donne pas envie de lire un de ses bouquins !!!

Croqueuse2Livres 07/09/2012 11:16



Et pourtant, il me semble que ses bouquins ont du succès... !



kikine 03/09/2012 15:33


J'ai juste vu le film coincée dans un avion et j'ai été perplexe aussi ... comme les quelques Beigbeder que j'ai lu

Croqueuse2Livres 03/09/2012 16:26



Bon, "perplexe" est officiellement le mot qui convient le mieux à la lecture d'un Beigbeder alors ;)