Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Croqueuse2Livres
  • Croqueuse2Livres
  • : Critique de livres de tous genres (pas mal de jeunesse/young adults), news du monde littéraire et la possibilité de partager vos lectures... bienvenue chez Croqueuse2livres !
  • Contact

Recherche

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 13:00

"La septième vague" de Daniel Glattauer (Grasset, dispo. au Livre de Poche)

 

[ mOn avis ]

Après « Quand souffle le vent du Nord », nous retrouvons Emmi et Léo, quelques mois plus tard, toujours grâce à leurs mails successifs...

Le premier tome avait été un coup de cœur, celui-là demeure pour moi un niveau en dessous. Pas de beaucoup, certes, mais on atteint pas le niveau du premier. Les atermoiements d’Emmi et Léo finissent par me lasser. Cette incapacité à choisir, cet enlisement dans une situation inextricable… Voilà, mes deux personnages chouchous ont fini par m’énerver. Heureusement ce n’est que temporaire bien sûr, et le style de l’auteur ainsi que la personnalité fouillée de ses personnages sont toujours aussi agréables à lire. L’auteur aurait limite dû faire un premier tome plus long ou alors alléger ce second tome. Je pense qu’un second tome était effectivement nécessaire mais qu’il a été mal exploité.

J’ai apprécié ma lecture, vraiment, c’était comme toujours un plaisir de découvrir l’évolution de leur relation et le contenu de leurs échanges, mais une petite pointe de déception gâche un peu ma perception générale.

Si vous avez lu le premier, je vous conseille bien sûr de lire le second, de toute façon il faut connaître la fin de l'histoire de Léo et Emmi ! Et si vous n’avez pas lu le premier, je vous encourage vivement à le faire, cette histoire est un petit bonheur.

[ Les infOs ]

Grasset
18,30 € / 352 pages

(disponible au Livre de Poche pour 6,60€)


La 4ème de couverture : Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où l'on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Léo, inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir" répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit.

 


[ Vous voulez un autre avis ? ]

Vous avez fait une critique de ce livre ? Vous l'avez lu ?
Laissez un commentaire en donnant votre avis, j'en choisirait un qui sera publié dans cet article.


[ + ]

* Pour ceux d’entre vous capables de se bouger jusqu’à Paris, le théâtre des Bouffes Parisiens propose une adaptation théâtrale de "Quand souffle le vent du Nord" avec Olivier Marchal et Catherine Marchal dans les rôles titres. Renommé "Rendez-vous au Grand Café", il sera joué à partir du 9 octobre et jusqu’au 16 décembre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Croqueuse2Livres - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

fersenette 05/11/2013 18:17


J'aime le principe de ces échanges virtuels, mais je les trouve souvent sans panache et on tourne vite en rond. le personnage d'Emmi est horripilant. Je ne crois pas que je vais lire le 2ème
tome, qui est exactement la même histoire si je comprends bien !

Croqueuse2Livres 22/01/2014 18:05



J'avoue être surprise, pour moi le livre était justement plein de panache !  Mais oui, si tu n'as pas tellement apprécié le 1er, je pense que la suite ne te plaira pas plus...



philippe 19/05/2013 11:38


un peu de dceception pour ma part. Autant le premier roman, "A bout de soufle" m'avait plu autant celui-ci me decoit un peu. je suis comme l'auteur de ce blog, il faut lire la suite ...mais bon
... Note de 3/5 ...

LOUISE Novelenn 28/01/2013 14:24


J'ai adoré ces messages virtuelles, on s'y attache à ces personnages.

Croqueuse2Livres 29/01/2013 22:32



Complètement oui ! :)